Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller Ă  la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Mer 27 Sep 2017 18:18 
Hors ligne

Inscription: 27/09/2017
Messages: 10
Bonjour Ă  tous!

Je pense qu'on arrive pas par hasard sur ce forum, donc le plus simple c'est que je commence à vous présenter mon parcours, tout en vous précisant que je n'ai pas encore de certitude côté Lyme.

Une chose est sûr, j'ai bien été mordu par une tique, en forêt il y a quelques années. Cela remonte à 2004-05, j'avais 14-15 ans. toutefois je n'ai eu aucuns symptôme visible à l'époque.

La vie a continué, et j'ai eu droit à quelques problèmes bizarres. En 2007, lors de mon année de terminal, j'ai eu une envie quasi permanente d'uriner. Pendant mon premier mois de cours, je suis mêm resté chez moi, car j'avais besoin d'uriner tout le temps! Puis finalement je suis revenu en cours et je me suis forcé à me retenir. Au bout de quelques semaines/mois, c'est passé.

Puis j'ai continué mon parcours scolaire. J'ai fait une école d'ingénieur, et à l'été 2011, alors que je devais partir à l'étranger, j'ai alors eu des angoisses très fortes, du type peur de se suicider et tout. C'est d'autant plus étonnant qu'en 2006 j'avais passé 1 mois en allemagne dans une famille inconnue. Je suis certes casanier, pourtant j'ai déjà eu ce genre d'expérience. Ces angoisses étaient tellement forte que je suis rentré chez mes parents au bout de 10 jours. Ensuite ce même été, j'ai tenté de faire du bénévolat dans la région de Lyon (je suis de Bretagne), dans une organisation que je connaissait bien. Et là, même problème d'angoisse, rentré chez mois au bout d'une semaine. J'ai commencé à voir des médecins, mais rien n'a été prescrit à cette époque.

Les mois passent, je continu mes études et cela se passe bien. Je vie en colocation, je fais mon travail, bref la routine. Jusqu'au jour où on me dit que pour mon stage de 6 mois, ce serait bien de partir à l'étranger. Je n'aime pas l'idée, mais j'essaye de positiver et d'aller dans ce sens. Je devais partir en allemange pour ce stage, et là 15 jours avant de partir, rebelote. Mal, je décide de rester en France, juste à côté de mon école dans une autre société. Je craque et je pars au bout d'une semaine.

A partir de là, j'ai donc fait 9 mois de "pause", j'ai décidé de repartir et j'ai trouvé un stage de 6 mois à une heure de chez mes parents. J'ai commencé anti-dépresseurs et anxio à cette époque, et j'ai pu effectuer ce stage sans encombre (avec beaucoup d'appréhenson au début quand même).

Sans rentrer tout de suite dans les détails, j'ai continué mon bonhomme de chemin. J'ai commencé à travailler dans une entreprise loin de chez mes parents (j'allais beaucoup mieux). Et là patatra: déplacement à l'étranger. Je dis non, je suis dégagé au bout de 5 mois. Puis j'ai retrouvé d'autres entreprises, j'ai fait des choix parfois discutables, je n'ai pas toujours fait attention où je mettai les pieds.

Puis on m'a proposé d'autres médicaments (sertraline, venlafaxine). Après plusieurs échecs au travail, pour des raisons diverses, j'ai décidé en février 2017 de demander une RQTH pour "troubles anxio-dépressifs", que j'ai obtenu. J'ai vu des psy à partir de 2013 mais pas de manière régulière.

Depuis début 2017 je vois un psy régulièrement, et en parallèle j'ai rencontré un médecin du sport, référent Lyme sur Rennes. après une batterie de test (1000€!) le médecin ne peut pas encore m'affirmer que j'ai Lyme. Une fois il l'a dit, l'autre fois il disait ne pas en être persuadé. En attendant il a préféré traité quelques bactéries présentes dans mon estomac afin d'y voir plus clair.

Je continu à voir ce médecin et en parrallèle je me renseigne sur Lyme, n'étant pas persuadé de l'avoir, mais remarquant tout de même certains symptômes troublants comme:

- envie d'uriner (à une époque cité plus tôt)
- troubles anxio-dépressif avec médication depuis 2013
- perte de cheveux légère, mais ma famille m'a plusieurs fois fait la réflexion, ce qui est troublant.
- fatigue permanente malgré sommeil d'environ 9h par nuit.
- des moments où je suis ultra pessimiste, alors que je peux être "normal" un peu après
- constipations ponctuelles Ă  certaines Ă©poques
Et je dois en oublier.

Du coup j'aimerai bien avoir l'avis de la communauté sur "mon cas" :malin1: Je n'ai pas les résultats des tests sous la main, mais mon médecin m'a fait passer WB si je me souviens bien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Jeu 28 Sep 2017 08:28 
Hors ligne

Inscription: 06/01/2017
Messages: 237
Bonjour Lerv1,

Concernant vos symptômes là ce n'est pas facile de vous répondre si c'est à cause de Lyme ou pas ? :nono:

Si lyme : je dirais que chaque cas peut être différent au niveau des symptômes , de notre propre système immunitaire , et des "saloperies" : co-infections , virus , parasites que la tique peut nous balancer !

Une chose est sur est que entre le moment de la contamination et l'apparition des symptômes il peut se passer des semaines , des mois ou des années !

Moi par exemple qui est au stade chronique de Lyme donc bien positif ! je n'ai pas les mĂŞmes symptĂ´mes que les autres etc...

Vous dites ==> j'ai rencontré un médecin du sport, référent Lyme sur Rennes. après une batterie de test (1000€!) le médecin ne peut pas encore m'affirmer que j'ai Lyme.

1000 euros de tests !! :shock: mais il Ă  fait quoi comme recherche pour une telle somme ?

En plus pour ne pas vous confirmer si vous ĂŞtre positif ou pas Ă  Lyme :roll:

Ce un médecin du sport est référent Lyme sur Rennes ! excusez moi mais il n'a pas l'air d'être au top !

Vous dites ==>> mon médecin m'a fait passer WB si je me souviens bien

Vous avez le test W-Blot chez vous ? et ça donne quoi comme résultat ?

Bien Ă  vous ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Jeu 28 Sep 2017 09:45 
Hors ligne

Inscription: 27/09/2017
Messages: 10
Bonjour,

je pense qu'il faut mettre mon instabilité professionnelle un peu de côté, car elle peut s'expliquer aussi par le fait que je ne souhaite pas lâcher un travail que j'aime. du coup je me bat malgré les difficultés, mais ce n'est pas toujours facile.

En revanche il y a des symptômes qui me troubles, ceux cités plus haut. Les tests que j'ai effectuées ne sont pas remboursables, ils ont été effectués dans des laboratoires parisiens (Cohen) et Metzois.

Mes résultats sont chez mes parents, donc je ne peux pas vous les communiquer pour l'instant, mais il me semble bien avoir fait WB, cela parlait également d'IGG et IGM. Je pense que le test n'est pas positif, mais qu'il doit y avoir des traces significatives.

Le plus fort chez moi, c'est les troubles anxio-dépressifs, la fatigue (qui peut aussi être dû aux médocs) et les phases de haut et de bas (enfin, surtout de bas qui sont assez irrationnels).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Jeu 28 Sep 2017 10:32 
Hors ligne

Inscription: 27/09/2017
Messages: 10
Pour le reste, il y a d'autres symptômes qui me surprennent, mais je ne suis pas persuadé que ce soit lié à lyme:
- toux régulière (tous les jours) mais cela peut être une forme d'anxiété, ou un tic
- oubli du dernier mot d'une phrase que je viens de commencer, pourtant j'arrive à me souvenir de tout ce que je vois et entends dans la journée. Pas systématique, cela dépend des périodes.
- Difficulté à suivre des conférences, des cours...

Du reste, j'ai également fait des tests par rapport à mon alimentation (ce qui explique en partie mes 1000€ de test), et ils ont révélé une intolérance à la kaséine, donc plus de lait de vache.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Jeu 28 Sep 2017 11:34 
Hors ligne

Inscription: 18/03/2014
Messages: 500
Bonjour,

Avez vous pris des antibiotiques depuis 2017 contre une angine, une rhinopharyngite, sinusite, etc... ?
Si oui, outre les effets sur votre maladie qui a suscité leur prescription, avez vous noté du mieux ou du pire vis à vis de vos symptômes réguliers, récurrents ?

"Bactéries dans l'estomac" parlez vous de candidose ?

_________________
Mon topic : viewtopic.php?f=2&t=538&start=10

Malade depuis Novembre 2012
Diagnostiquée Mars 2014
Traitée depuis Juillet 2014
Lyme : B.burgdorferi ss, afzelii, garinii et spielmani
Babésiose
Chlamydia Pneumoniae


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Jeu 28 Sep 2017 12:11 
Hors ligne

Inscription: 06/01/2017
Messages: 237
re"

Pour => toux régulière (tous les jours) mais cela peut être une forme d'anxiété, ou un tic

Oui c'est sur ça peut venir de là aussi ! toux "nerveuse" .j'ai connu ça aussi à une époque !

Par contre moi j'ai souvent une toux mais qui vient de l'estomac = le petit clapé à l'entrée de l'estomac qui ne se referme pas bien = petite remonté gastrique non acide et aussi à cause d'une hernie hiatale.
Mes antibiotiques depuis Mai 2017 n'arrangent pas mon estomac malgré la prise de omeprazole .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Jeu 28 Sep 2017 12:15 
Hors ligne

Inscription: 27/09/2017
Messages: 10
Bonjour Sandra,

Je n'ai pas pris d'antibio en 2017, hormis, suite à la découverte des 2 bactéries (peut être bien candidose effectivement, je pourrais vérifié à mon prochain retour chez mes parents), le médecin m'a prescrit des anti et pro biotique pendant 10 et 15 jours.

Depuis il y a je crois une certaine amélioration, mais c'est minime.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Jeu 28 Sep 2017 13:19 
Hors ligne

Inscription: 18/03/2014
Messages: 500
Mince, je voulais Ă©crire "depuis 2007".
N'avez vous jamais pris d'antibios depuis 10 ans.
Et notamment si oui, avez vous senti un mieux/pire sur vos troubles anxieux et/ou fatigue ?
pour la supposé candidose, ce sont des anti fongique.
En fait, je veux savoir si la prise d'antibios courant style penicciline ont peu vous améliorer ou empirer provisoirement ? ceci est un test d'épreuve.

Sérologie positive ou pas, quand un médecin a un faisceau d'indice il peut pratiquer un test d'épreuve aux antibios et voir comment réagit son patient.

_________________
Mon topic : viewtopic.php?f=2&t=538&start=10

Malade depuis Novembre 2012
Diagnostiquée Mars 2014
Traitée depuis Juillet 2014
Lyme : B.burgdorferi ss, afzelii, garinii et spielmani
Babésiose
Chlamydia Pneumoniae


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Jeu 28 Sep 2017 13:26 
Hors ligne

Inscription: 27/09/2017
Messages: 10
Depuis 2007, cela va être difficile de répondre. Mais je dirai plutôt non pour les antibios.
Avec mes derniers antibio (juillet-aout 2017), ça s'est plutôt bien passé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vincent, 27 ans, dans le doute
MessagePostĂ©: Jeu 28 Sep 2017 15:41 
Hors ligne

Inscription: 13/05/2016
Messages: 4
bonjour

Pour le médecin du sport (je suis de rennes) je l'ai vu et il a très bonne réputation. L'ideal comme les précédents messages , c'est un test d’épreuves par antibio la pénicilline en début d'infection est bien mais vers 10 ans d'infection il faut autres molecules (enkystement des bactéries) . Seulement un médecin sera très reticent a prescrire des antibios .
Pour le service infectiologie de Rennes, c'est mĂŞme pas la peine!!!!
C'est tellement plus facile de prescrire des anxio et autres
Avez vous essayez la phytothérapie ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postĂ©s depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 19 messages ]  Aller Ă  la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas Ă©diter vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller Ă :  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com